Claude Agier Mollinari artisane céramiste

Une artiste et artisane céramiste

L’art de la céramique de Claude Agier Mollinari se comprend à la lumière de son expérience de vie. Elle a séjourné de nombreuses années au Moyen-Orient (Iraq, Jordanie) et en Egypte.

Durant cette période, elle apprend énormément sur l’art de Mésopotamie et s’intéresse particulièrement à l’écriture cunéiforme (système d’écriture complet mis au point en Basse Mésopotamie entre 3400 et 3300 av. J-C).

La deuxième vie de l’artiste céramiste commence lorsqu’elle rencontre la matière «terre»  dans un atelier de céramique en Occitanie. C’est un coup de foudre, une histoire d’amour faite pour durer.

Claude suit une formation de céramiste et explore le tournage et modelage de l’argile, tout comme les techniques et caractéristiques des matériaux céramiques.

Claude souhaite aller plus loin : elle achète un four pour maîtriser elle-même le processus de création et de cuisson.

Elle suit une formation en céramique artistique pendant cinq ans dans un atelier collectif à Carbonne avec la céramiste Chantal Brillet.

Claude Agier Mollinari artisane céramiste

L’artisane céramiste Claude Agier Mollinari expose ses céramiques depuis 2015.
Les créations et la technique uniques de l’artisane rencontrent un vrai succès :
Claude a vendu plus de 160 œuvres en 4 ans.

Quelques événements marquants

Elle est sélectionnée pour le prestigieux salon de St-Leu-la-forêt Tout Feu Tout Flamme (28, 29 et 30 mai 2021)

La céramiste vend ses premières pièces à l’international : Singapour, Japon, Allemagne, Angleterre, Amérique du Sud

Lors de sa première participation au Salon des Arts et du Feu, la présidente de la Région Occitanie Carole Delga fait l’acquisition d’une boîte sculptée.

Démarche artistique et inspiration

Influence des écritures anciennes

L’artisane céramiste Claude Agier-Mollinari puise d’abord son inspiration dans ses années de vie au Moyen Orient, « en Mésopotamie ».

Les écritures et d’une façon plus large, les traces et signes laissés par les êtres humains inspirent aussi beaucoup son art : art pariétal, écriture cunéiforme, sceaux cylindres, hiéroglyphes

Le Japon par son art du détail, son style raffiné et son exercice de simplicité mettant l’accent sur les matériaux naturels et bruts est une source nourrissante pour la créativité de la céramiste.
Elle s’approche du concept esthétique du wabi-sabi : le wabi fait référence à la plénitude et la modestie que l’on peut éprouver face aux phénomènes naturels, et le sabi, à la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes.

Inspiration sceau cylindre
Impression sceau cylindre
Inspiration art du japon

Puissance des pierres

L’artiste est fascinée par les pierres. Chaque pierre est le fil conducteur participant à la conception d’une boîte sculptée créant une céramique unique.

Pour Claude, la pierre traverse les temps et occupe une place importante au  travers des âges : 

« Les pierres que l’Homme utilise depuis la nuit des temps pour décorer les armes, faire des parures, comme monnaies d’échange, pour consoler et accompagner les défunts dans l’au-delà. »

Fossile sur boîte sculptée
Caillou boîte sculptée
Jaspe Bumblebee boîte sculptée

Ces univers et matériaux se ressentent profondément dans les créations de l’artiste et sont des thèmes récurrents de ses céramiques artisanales.
Par ses créations avec des pierres et des sceaux millénaires, Claude trace son chemin entre les rives de « l’Histoire ».

Céramiques boîtes sculptées et pierres